Connectez-vous!


Connexion auto
[Aide]
Nouveau compte
2 millions de comptes créés

100% gratuit!
[Avantages]


  • Accueil
  • Accès rapides
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien


    Recommandés:
    - Traducteurs gratuits
    - Jeux gratuits
    - Nos autres sites



    Publicités :





  • Tests / Quiz / Quizz de culture générale > quiz n°102608 : Pays-Bas : 200 ans d'histoire royale

    > Plus de cours & d'exercices de culture générale sur les mêmes thèmes : Histoire | Pays | Union européenne/Pays européens [Autres thèmes]
    > Tests similaires : - Pays-Bas - Pays-Bas (les) - Pays européens-Carte à compléter - Union européenne(1) - Union européenne(2)- Les Capitales - Union européenne(3)- Les drapeaux - Europe -Tourisme (1) - Paris
    > Double-cliquez sur n'importe quel terme pour obtenir une explication...


    Pays-Bas : 200 ans d'histoire royale


    LA HAYE - DEN HAAG - 30.11.2013  

    Des milliers de spectateurs ont bravé le froid et la pluie à La Haye pour le lancement des festivités marquant le 200e anniversaire de la fondation de l'État néerlandais moderne.
    Des acteurs ont joué l'arrivée le 30 novembre 1813 du prince Willem Frederik, plus tard couronné Willem I, sur la plage de Scheveningen, dans la banlieue de La Haye. Son descendant, l'actuel roi des Pays-Bas, Willem-Alexander, a lui assisté à une cérémonie officielle, à laquelle ont également assisté son épouse, la reine Maxima, sa mère, Béatrix, et le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte. 'Aujourd'hui, il y a deux cents ans, la graine pour ce qui deviendrait plus tard le Royaume des Pays-Bas a été plantée', a déclaré Willem-Alexander, avant que Mark Rutte ne prenne la parole pour souhaiter 'un bon anniversaire' au Royaume néerlandais. Si le roi demeure officiellement le chef de l'État, le pays est dirigé par le parlement. L'arrivée de Willem Frederik en 1813 sur la plage de Scheveningen est considérée comme l'élément déclencheur de la formation de l'État néerlandais. Il revenait de 18 ans d'exil sous domination française. Les festivités du bicentenaire continueront d'être organisées au cours des deux prochaines années, se terminant en septembre 2015 à Amsterdam, ont annoncé les organisateurs.

    En 1813, l'Empereur fut battu à Leipzig. Les troupes françaises commencèrent à se retirer des Pays-Bas, et à Amsterdam il y eut quelques échauffourées aux cris de ' Vive Orange '. Deux régents orangistes, Van Hogendorp et le comte Van der Duyn van Maasdam, lancèrent une proclamation dans laquelle ils annonçaient qu'ils prenaient le pouvoir en attendant le retour du prince héritier Guillaume Frédéric, fils du stadhouder Guillaume V. Le prince débarqua le 30 novembre 1813 à Scheveningen, accepta la souveraineté qu'on lui offrait et promit de respecter la constitution. Bientôt il se fit appeler Guillaume Ier et, en 1815, il se proclama roi des Pays-Bas.

    Le roi Guillaume Ier (1813)
    Fin de l'époque napoléonienne. Guillaume Frédéric, fils de Guillaume V, revient d'exil. Deux ans plus tard, il devient roi de Hollande sous le nom de Guillaume Ier. Les Pays-Bas du Nord et du Sud sont réunis pour faire obstacle aux vues expansionnistes de la France.

    En 1815, le Congrès de Vienne décida de créer un certain nombre d'États tampons, capables de juguler les visées expansionnistes de la France. Parmi eux, le nouveau Royaume des Pays-Bas, comprenant la Belgique et les Pays-Bas actuels, avec à sa tête le roi Guillaume Ier. Mais cette réunification du Nord et Sud n' était pas pour plaire à tout le monde. Le Sud, c'est-à-dire la Belgique actuelle, très majoritairement catholique, considérait toujours les calvinistes du Nord comme des hérétiques. Les Belges n'acceptaient pas que la nouvelle Constitution de 1814 établisse l'égalité des religions. Le nouvel État fut doté d'un système bicaméral, mais le Parlement n'avait que peu d'influence sur la gestion des affaires du Royaume. La Première Chambre était nommée par le roi, ce qui lui valut rapidement le sobriquet de ' ménagerie du roi '. La Seconde Chambre, qui était élue, comptait un nombre égal de représentants du Nord et du Sud, alors que la population du Sud était beaucoup plus importante que celle du Nord. Docile dans les premiers temps, le Parlement ne tarda pas à s'opposer de plus en plus souvent à Guillaume Ier. L'amertume du Parlement résultait notamment de l'ingérence du roi dans la gestion des Grands séminaires et de sa volonté d'introduire le néerlandais, jusqu'alors langue du peuple, comme langue officielle en Flandre. Par ailleurs, le roi avait purement et simplement fusionné la dette publique du Nord et celle du Sud, alors que cette dernière était beaucoup moins élevée que celle du Nord, d'où un sentiment de frustration chez les Belges. La personnalité même de Guillaume Ier n'était pas pour favoriser une bonne entente entre le Nord et le Sud. Le roi se voulait un despote éclairé, ce que le Nord acceptait encore, mais pas le Sud. Guillaume Ier fut donc amené à gouverner par décrets royaux, ceux-ci n'ayant pas besoin d'être soumis au Parlement. Cela ne fit qu'accroître encore son discrédit auprès des Belges.

    Pour les Pays-Bas, les mérites de Guillaume Ier ont surtout été de nature économique. Les tentatives que le roi-marchand (c'est ainsi qu'on le surnommait) déploya pour faire du Nord et du Sud un État unitaire étaient essentiellement dictées par des considérations de politique commerciale. Il avait compris que l'esprit commerçant du Nord et la puissance industrielle du Sud étaient complémentaires. Ainsi, des intérêts à première vue contradictoires pourraient profiter aussi bien aux provinces du Nord qu'à celles du Sud. L'espoir de Guillaume Ier était de souder ainsi les deux parties du Royaume. Mais il en alla autrement.
    Guillaume Ier n'investissait pas seulement des sommes considérables dans de nouveaux projets, mais aussi dans sa fortune personnelle. Il obtint de la Chambre des Représentants une grande partie du droit de décision sur les finances du Royaume. Et les colonies, rendues aux Pays-Bas par l'Angleterre, étaient du ressort exclusif du roi.

    En 1814, Guillaume Ier créa la Banque nationale des Pays-Bas, qui allait émettre les billets de banque. Quatre ans plus tard, ce fut la création de la Société générale d'Industrie et d'Artisanat, appelée à lutter contre la paupérisation. Et en 1824 était créée la Société néerlandaise de Commerce, qui prenait la succession de la Compagnie des Indes orientales et que Guillaume Ier comptait utiliser pour rendre aux Pays-Bas leur place de premier plan dans le commerce mondial. Il fit creuser de nombreux canaux aux Pays-Bas comme en Belgique et mit en service la première ligne de chemin de fer entre Haarlem et Amsterdam. En dépit de tous les efforts déployés par le roi pour introduire des méthodes industrielles modernes, efforts qui furent surtout couronnés de succès en Belgique, les Pays-Bas allaient encore rester pendant longtemps un pays de paysans et de travailleurs manuels vivant dans la pauvreté. L'Empire colonial, même s'il n'était plus ce qu'il avait été au XVIIe et au XVIIIe siècle, restait très important, avec comme principale possession les Indes néerlandaises (l'actuelle Indonésie).





    Débutants Tweeter Partager
    Quiz "Pays-Bas : 200 ans d'histoire royale" créé le 01-12-2013 par mariebru avec le générateur de tests - créez votre propre test ! [Plus de cours et d'exercices de mariebru]
    Voir les statistiques de réussite de ce test de culture générale 'Pays-Bas : 200 ans d'histoire royale' [Sauvegarder] [Charger] [?]


    1. En quelle année le prince Willem Frederik rentre-t-il aux Pays-Bas ?



    2. Sous quel nom (en français) sera-t-il couronné ?



    3. Combien de temps était-il resté en exil ?



    4. Où débarque-t-il à son arrivée ?



    5. Quel était son surnom ?



    6. En quelle année le roi créa-t-il la 'Banque nationale des Pays-Bas' ?



    7. Comment s'appelait la société destinée à combattre la paupérisation ?



    8. Quelle fut la première ligne de chemin de fer aux Pays-Bas ?



    9. Quel est le nom de la société qui prit la succession de la Compagnie des Indes orientales ?



    10. Actuellement, qui gouverne les Pays-Bas ?











    Fin du test/quiz/quizz Pays-Bas : 200 ans d'histoire royale
    Tous les tests de culture générale | Plus de cours et d'exercices de culture générale sur les mêmes thèmes : Histoire | Pays | Union européenne/Pays européens
    Un quiz / test gratuit de culture générale (tags: me-histoire pays europe )

    Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


    > CATEGORIES : Les tests les plus populaires | Les meilleurs | Grand jeu | Cinéma/Séries | Culture générale | Géographie | Histoire | Japonais | Latin | Littérature | Musique | Sciences et médecine | Provençal | Sports

    > SOUS-CATEGORIES : Animaux et insectes, sauf équitation | Art culinaire-produits-nourriture-recettes-spécialités | Astronomie et espace | Auteurs d'oeuvres célèbres | Bandes dessinées, mangas, dessins animés | Baseball | Basket ball | Botanique,jardins,plantes | Buffy contre les vampires | Charmed | Chevaux et équitation | Chimie | Consoles et ordinateurs | Cours de breton | Cyclisme | Dates importantes | Emissions de télévision-présentateurs-journalistes-reality show | Etats-Unis/USA | Films de cinéma | Fleuves-mers-canaux-océans-côtes-îles-rivières-barrages | Football | France | Handball | Harry Potter | Histoire et vie courante | Inclassable | Instruments de musique | Jeux reposant sur des mots | Langue française | Latin | Les Simpson | Livres | Monuments et architecture | Musique-compositeurs-oeuvres-solfège-interprètes | Mythologie | Médecine | Naruto | Oeuvres-peintres-courants artistiques-couleurs | Paroles de chansons | Pays | Personnages célèbres | Physique | Pokemon | Poésie, poèmes | Proverbes et expressions | Royaume-Uni | Rugby | Sciences | Seigneur des anneaux | Sténo/Sténographie | Série Plus Belle La Vie | Séries | Tennis | Union européenne/Pays européens | Villes | Voitures, permis de conduire, code de la route | Dernières recherches | Questions 1 | Questions 2 | Questions 3

    > INFORMATIONS : - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Plan du site | Cours, quiz et exercices de culture générale 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.