Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Livre d'or
- Plan du site
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien


Recommandés:
- Traducteurs gratuits
- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :





Il a dit qu'il a dit : "il a dit".

← Précédent (Désirs et suggestions) | Table des matières | Suivant (Essayer des choses) →



Effectuer une action sur une phrase subordonnée

Dans la section sur les modification de phrases subordonnées, nous avons appris à utiliser un phrase subordonnée comme un adjectif pour modifier directement un nom. Nous allons étendre cette fonctionnalité des subordonnées en voyant comment agir sur celles-ci. Manifestement, il ne suffit pas d'ajouter la particule 「を」 à la subordonnée comme pour un adjectif puisque la particule 「を」 ne s'applique qu'a des noms. Nous avons besoin de quelque chose pour encapsuler la subordonnée en une seule unité sur laquelle nous pourrons agir. C'est ce qu'on fait en faisant une citation.

Bien qu'en français, il suffise de mettre des guillements pour faire une citation, le japonais requiert qu'on attache 「と」 à la fin de la phrase. C'est complètement différent de la particule 「と」 et du 「と」 conditionnel. Contrairement aux guillemets en français, on peut agir de nombreuses manières différentes sur la citation, contrairement au "il a dit", "elle a dit", ... classique. Par exemple, nous pouvons "penser" ou "entendre" une action pour produire des phrases comme "Je pense [subordonnée]" ou "J'ai entendu [subordonnée]". C'est très important en japonais car les japonais n'affirment pas souvent quelque chose. C'est pourquoi nous verrons beaucoup d'autres points de grammaire pour exprimer la possibilité ou la probabilité.

La citation directe

Nous allons apprendre le type le plus simple de citation, qui est la citation directe. Il s'agit essentiellement de citer quelque chose qui a été dit. On y arrive en mettant la citation entre guillement, en ajoutant 「と」 et en insérant le verbe approprié. Les verbes les plus courants associés avec la citation directe seraient 「言う」 et 「聞く」 mais vous pouvez utiliser n'importe quel verbe ayant trait à la citation directe comme : 「叫ぶ」, 「呼ぶ」, 「呟く」, etc. Ce type de citation est souvent utilisé pour les dialogues dans les romans et dans d'autres écrits narratifs.

Exemples

(1) アリスさんが、寒い」と言った。- Alice a dit, "froid"
(2) 今日授業ない」と先生から聞いたんだけど。- C'est que j'ai entendu du professeur : "il n'y a pas cours aujourd'hui."

Le verbe ne doit pas nécessairement être relié à la subordonnée. Aussi longtemps que le verbe qui s'applilque à celle-ci vient avant tout les autres verbes, vous pouvez avoir autant d'adjectifs, d'adverbes ou de noms que vous le souhaitez avant le verbe.
(1) 寒い」とアリスさんが言った。- "Froid," dit Alice.

La citation interprêtée

Le second type de citation est celui qui dit dans la continuité de la phrase ce que quelqu'un d'autre a dit. Ce n'est pas une citation au mot-à-mot. Comme ce n'est pas une citation directe, les guillements ne sont pas nécessaires. Vous pouvez également exprimer des pensées par l'intermédiaire d'une citation interprêtée. En utilisant le verbe 「思う」 vous pouvez dire que quelque chose est comme-ci ou comme-ça. Vous entendrez les japonais utiliser cette construction tout le temps. Vous pouvez également utiliser le verbe 「考える」 quand vous réfléchissez à quelque chose.

Exemples

(1) 先生から今日授業ない聞いたんだけど。- J'ai entendu du professeur qu'il n'y avait pas cours aujourd'hui.
(2) これは、日本語何(なん)言いますか。- Comment dit-on ça en japonais ?
(3) はアリス言います。- On m'appelle Alice. (lit : pour moi, tu dis Alice.)

Dans une citation interprêtée, la signification de 「言う」 pourrait changer, comme vous l'avez vu dans les exemples (2) et (3). En fait, comme vous pouvez le voir de la traduction littérale, la signification reste la même en japonais mais change quand elle est traduite en français.

Quelques exemples de pensées comme citation subordonnée.
(4) カレー食べよう思ったけど、あきらめた。- Je pensais aller manger du curry mais j'ai abandonné.
(5) どこ行こう考えている。- Maintenant, je réfléchis où je vais aller.
Dans l'exemple (5), la marque de questionnement est utilisée avec le volontaire pour insérer une question dans la phrase.

Contrairement à la citation directe qu'on ne peut que copier, si la subordonnée citée est un Etat-d'être pour un nom ou un adjectif-na, vous devez explicitement inclure le 「だ」 déclaratif pour le montrer.

(1) は、これ何(なん)だと言いましたか。- Qu'a-t-il dit que c'est?
(2) 高校生だと聞いたけど、信じられない。- J'ai entendu qu'il est étudiant mais je ne peut pas le croire.

Remarquez comment 「だ」 a été ajouté pour déclarer explicitement l'Etat-d'être qui est mis en évidence dans la traduction française.

La version informelle : って

Vous pourriez être surpris d'entendre qu'il y a une version plus courte et moins formelle de la citation puisqu'il ne s'agit déjà que d'un caractère Hiragana : 「と」. Cependant, grâce au raccourci informel, vous pouvez laisser tomber le reste de la phrase et expérer que vos interlocuteurs comprendront grâce au contexte.

Cependant, simplement substituer 「と」 par 「って」 ne fonctionnera pas toujours. En général, 「って」 ne peut être utilisé que pour les choses qui ont été dites. Vous ne pouvez donc pas utiliser la version「って」 avec les verbes comme 「思う」 et 「考える」. On ne l'utilise qu'avec 「言う」 et 「聞く」. Puisque nous savons que 「って」 ne peut être utilisé que pour les choses qui ont été dits, nous pouvons déduire que quelqu'un a entendu ou dit quelque chose même si on laisse tomber le verbe principal.

Exemples

(1) 智子来年海外行くんだって。- Tomoko a dit qu'elle partait à l'étranger l'an prochain.
(2) もうないって。- Je t'ai déjà dit que je n'avais pas d'argent.
(3) え?何(なん)って?- Hein ? Qu'as-tu dit ?
(4) 時間ないって聞いたんだけど、本当?- J'ai entendu que tu n'avais pas le temps, est-ce vrai ?
(5) 時間ないって本当?- Tu n'as pas le temps (j'ai entendu), est-ce vrai ?
This page has last been revised on 2005/8/15

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> CATEGORIES : Les tests les plus populaires | Les meilleurs | Grand jeu | Cinéma/Séries | Culture générale | Géographie | Histoire | Japonais | Latin | Littérature | Musique | Sciences et médecine | Provençal | Sports

> SOUS-CATEGORIES : Animaux et insectes, sauf équitation | Art culinaire-produits-nourriture-recettes-spécialités | Astronomie et espace | Auteurs d'oeuvres célèbres | Bandes dessinées, mangas, dessins animés | Baseball | Basket ball | Botanique,jardins,plantes | Buffy contre les vampires | Charmed | Chevaux et équitation | Chimie | Consoles et ordinateurs | Cours de breton | Cyclisme | Dates importantes | Emissions de télévision-présentateurs-journalistes-reality show | Etats-Unis/USA | Films de cinéma | Fleuves-mers-canaux-océans-côtes-îles-rivières-barrages | Football | France | Handball | Harry Potter | Histoire et vie courante | Inclassable | Instruments de musique | Jeux reposant sur des mots | Langue française | Latin | Les Simpson | Livres | Monuments et architecture | Musique-compositeurs-oeuvres-solfège-interprètes | Mythologie | Médecine | Naruto | Oeuvres-peintres-courants artistiques-couleurs | Paroles de chansons | Pays | Personnages célèbres | Physique | Pokemon | Poésie, poèmes | Proverbes et expressions | Royaume-Uni | Rugby | Sciences | Seigneur des anneaux | Sténo/Sténographie | Série Plus Belle La Vie | Séries | Tennis | Union européenne/Pays européens | Villes | Voitures, permis de conduire, code de la route | Dernières recherches | Questions 1 | Questions 2 | Questions 3

> INFORMATIONS : - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Plan du site | Cours, quiz et exercices de culture générale 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.