Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Livre d'or
- Plan du site
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien


Recommandés:
- Traducteurs gratuits
- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :





Un guide japonais de grammaire japonaise

Table des matières | Suivant (Le Système d'Ecriture) →



Le problème avec les manuels conventionnels

Le problème avec les manuels conventionnels c'est qu'ils ont souvent les buts suivants :
  1. Ils veulent que les lecteurs puissent employer un japonais fonctionnel et poli aussi rapidement que possible.
  2. Ils ne veulent pas effrayer les lecteurs avec de terrifiants caractères japonais et chinois.
  3. Ils veulent vous apprendre à dire du français en japonais
Traditionnellement avec des langues romanes comme l'espagnol, ces buts ne présentent aucun problème grâce aux similitudes avec le français. Cependant, étant donné que le japonais est différent en tout point, jusqu'à la façon fondamentale de penser, ces buts mènent à tous les manuels confus qu'on retrouve aujourd'hui sur le marché. Ils sont habituellement remplis de règles compliquées et d'un nombre incalculable de points de grammaire correspondant à des expressions françaises spécifiques. Ils ne contiennent également pratiquement aucun kanji. Résultat, lorsque vous arrivez finalement au Japon, surprise ! Vous découvrez que vous ne pouvez lire ni menus, ni cartes, ni quoi que ce soit car le manuel a décidé que vous n'étiez pas assez futé pour apprendre des caractères chinois.

La racine de ce problème se situe dans le fait que ces manuels essayent d'enseigner le japonais avec du français. Ils veulent vous apprendre dès la première page comment dire "bonjour, je m'appelle Pierre", mais n'expliquent en rien toutes les décisions arbitraires qu'ils ont prises dans votre dos. Ils ont probablement décidé d'employer la forme polie, mais apprendre la forme polie avant la forme du dictionnaire n'a pas de sens. Ils pourraient également avoir décidé d'inclure le sujet alors qu'il n'est pas nécessaire et omis la majeure partie du temps. En fait, la manière la plus commune de dire "je m'appelle Pierre" en japonais est de dire "être Pierre". En effet, la majeure partie des informations est déduite du contexte et est donc abandonnée. Mais le manuel explique-t-il la manière dont les choses fonctionnent fondamentalement en japonais ? Non, parce qu'il est trop occupé à vous apprendre des expressions "utiles" le plus vite possible. Le résultat est un mélange confus "d'utilisez ceci si vous voulez dire cela" laissant le lecteur avec un sentiment de confusion total sur comment fonctionnent vraiment les choses.

La solution à ce problème est d'expliquer le japonais d'un point de vue japonais. Prenez le japonais et expliquez comment ça marche ; ne pensez plus à essayer de traduire des pensées françaises en japonais. De plus, il faut expliquer les choses dans un ordre logique du point de vue du japonais. Si vous devez savoir [A] pour comprendre [B], ne parlez pas de [B] d'abord juste parce que vous voulez apprendre une certaine expression.

Pour résumer, ce dont nous avons besoin c'est d'un guide japonais de la grammaire japonaise

Guide japonais de la grammaire japonaise

Ce guide a pour but de montrer d'une manière ordonnée les structures grammaticales qui composent la langue japonaise. Il se peut que ce ne soit pas un outil pratique pour apprendre rapidement le japonais "utile" (comme des expressions utiles lors d'un voyage). Cependant, il créera des modules grammaticaux logiques qui vous donneront des bases solides en grammaire. Pour ceux d'entre vous qui avez appris le japonais à partir d'un manuel, vous pourrez voir de grandes différences dans la façon dont le contenu est organisé et présenté. C'est parce que ce guide ne cherche pas à créer des parallèles artificielles entre le français et le japonais en présentant le contenu suivant une logique française. Au lieu de cela, les traductions des exemples montreront comment les idées sont exprimées en japonais, ce qui résultera à une compréhension plus simple et plus rapide des explications.

Au début, les traductions françaises des exemples seront aussi littérales que possible afin de conserver la sensibilité japonaise de la signification. Ceci aura souvent pour conséquence des traductions grammaticalement incorrectes en français. Par exemple, les traductions pourront ne pas avoir de sujet car le japonais n'en aura pas besoin. Ou, étant donné que les articles définis et indéfinis (comme "le" et "un") n'existent pas en japonais, les traductions n'en auront pas non plus. Et puisque le japonais ne distingue pas une action future d'un fait général (comme "j'irai au magasin" contre "je vais au magasin"), aucune distinction ne sera nécessairement faite. J'espère réellement que les traductions vous donneront une signification précise de ce que les phrases veulent vraiment dire en japonais. Une fois que le lecteur sera familier avec la façon japonaise de penser, les traductions seront moins littérales pour donner des phrases plus lisibles et concentrées sur des sujets plus avancés.

Soyez averti que, comme tout dans la vie, il y a des avantages et des inconvénients à se constituer des bases grammaticales en partant de rien. En japonais, la plupart des concepts grammaticaux fondamentaux sont aussi les plus difficiles à acquérir et les mots les plus communs détiennent le plus d'exceptions. Ceci signifie que la partie la plus dure de la langue viendra d'abord. Habituellement les manuels n'adoptent pas cette approche de peur que cela effrayent ou frustrent ceux intéressés par la langue. Au lieu de cela, ils essayent de retarder l'étude approfondie des règles de conjugaison les plus dures avec du rapiéçage et des astuces, et cela afin de pouvoir commencer à enseigner des expressions utiles tout de suite (je pense à la conjugaison des verbes au passé en particulier). C'est une approche qui convient à certains, cependant elle peut créer beaucoup de confusions et d'ennuis à la longue et reviendrait à construire une maison sur des fondations fragiles. Les parties difficiles doivent être abordées quel qu'en soit le prix. Qui plus est, si vous les attaquez dès le début, les parties faciles le paraîtront encore plus car elles s'emboîteront logiquement au sommet de l'édifice. Le japonais est d'un point de vue syntaxique beaucoup plus cohérent que le français. Si vous apprenez les règles de conjugaison les plus dures, la plupart des constructions restantes sont basées sur des règles semblables voire identiques. À partir de là, la seule partie difficile est de mémoriser toutes les expressions et combinaisons pour pouvoir les employer dans les bonnes situations.

※Avant de commencer à utiliser ce guide, notez que les demi-parenthèses comme celles-ci : 「」 sont la version japonaise des guillemets.

De quoi ne parle pas ce guide ?

Afin de savoir ce qui allait être abordé dans ce guide je me suis tout d’abord demandé ‘’Qu’est-ce qu’on ne pourrait pas retrouver dans un dictionnaire ?’’ ou ‘’qu’est-ce qui pourrait être mal expliqué dans un dictionnaire ?’’. En travaillant sur ce guide, il est devenu évident qu'il n'était pas possible de discuter des propriétés uniques de chaque mot quand elles ne correspondaient pas bien au français (j'ai essayé de faire des listes de vocabulaire mais j'ai vite abandonné). De temps en temps, il y aura tout de même une description des propriétés sur certains mots - quand le contexte sera approprié et la propriété particulièrement exceptionnelle. Mais de façon générale, l'étude des nuances de chaque mot sera laissée au lecteur. Par exemple, vous ne verrez pas d'explication sur le fait que le mot pour "grand" peut vouloir dire soit grand soit cher ou que le mot ‘’sale’’ signifie sournois ou injuste mais peut également dire pervers sexuel. Le dictionnaire Edict, que l’on peut retrouver ici(des miroirs sont également disponibles) est un dictionnaire complet qui contient non seulement beaucoup plus d'entrées que les dictionnaires conventionnels trouvables en librairies, mais aussi énormément de phrases d'exemple. Il vous aidera à apprendre le vocabulaire bien mieux que je ne pourrais le faire (NDT : Le dictionnaire en ligne mentionné est en anglais mais le lecteur français pourra s'orienter par exemple vers un dictionnaire français-japonais qui en est une traduction partielle. Malheureusement, les exemples ne sont pas disponibles). Je suggère également de ne pas gaspiller d'argent pour acheter un dictionnaire papier japonais-français/français-japonais, le plus souvent ces dictionnaires sont inadaptés (NDT : remarque faisant référence aux dictionnaires disponibles aux Etats-Unis, je ne sais pas ce qu'il en est en France ou dans un autre pays !). (Ouah, il est gratuit et est meilleur ! Il n'y a qu'à moi que ça rappelle l'open-source ?)

Suggestions

Mon conseil lorsque vous pratiquerez le japonais : si vous vous trouvez à essayer de traduire une pensée française en japonais, économisez vous la peine et stoppez tout de suite car dans presque 100% des cas, vous vous tromperez. Vous devriez toujours garder ceci à l'esprit : si vous ne savez pas déjà le dire, alors vous ne savez pas le dire. Si vous pouvez, demandez plutôt a quelqu'un de vous indiquez comment le dire en japonais, avec si possible une explication détaillée, et commencez à vous entraîner à partir du japonais. Les langues ne sont pas un problème de maths ; vous n'êtes pas obligé de trouver la réponse tout seul. Si vous vous entraînez à partir de la réponse, vous vous forgerez de bonnes habitudes qui vous aideront à formuler des phrases japonaises correctes et naturelles.

C'est pourquoi je crois fermement que la meilleure voie est l'étude par l'exemple. Les exemples et l'expérience seront vos outils principaux pour maîtriser le japonais. Par conséquent, même si lors de la première lecture, vous ne comprenez pas complètement un point de grammaire, passez à la suite et faites un retour en arrière quand vous aurez vu plus d'exemples. Cela vous permettra de comprendre davantage son utilisation grâce aux différents contextes. Malheureusement, préparer des exemples prend du temps (je fais de mon mieux !). Mais par chance, le japonais est partout, et plus particulièrement sur le Web. Je vous recommande donc de pratiquer le japonais autant que possible et de se référer à ce guide seulement lorsque vous ne comprendrez pas la grammaire. Internet à lui seul comporte une riche variété de supports de lectures comme les sites, forums et chats rooms. Acheter des livres ou des mangas en japonais est également une excellente (et amusante) façon d'améliorer vos compétences en lecture ainsi que votre vocabulaire. De même, je crois qu'il est impossible d'acquérir des facultés orales correctes sans modèle. Écouter et parler avec des personnes de langue maternelle japonaise est indispensable si vous souhaitez maîtriser le japonais à l'oral. Et bien qu'écouter des cassettes ou regarder la TV en japonais puisse être très éducatif, rien ne vaut une vraie personne en chair et en os avec laquelle vous pourrez apprendre la prononciation, l'intonation, et la conversation en elle-même. Si vous avez des questions précises qui ne sont pas abordées dans ce guide, vous pouvez m'envoyer un e-mail ou aller sur le Forum du guide de grammaire japonaise :

www.guidetojapanese.org/forum/ (NDT : forum principalement fréquenté par les anglophones)

Ne vous sentez pas découragé par la quantité d'information à digérer. Gardez à l'esprit que chaque nouveau mot ou point de grammaire appris est un pas de plus vers la maîtrise de la langue !

Prérequis

Puisque dans ce guide le japonais est écrit en japonais (comme il devrait l'être, et SURTOUT PAS en rômaji) votre navigateur doit pouvoir afficher les polices japonaises. Si 「こんにちは」 ne ressemble pas à (plus ou moins une éventuelle différence de police), alors vous devez installer le support de la langue japonaise sur votre système d'exploitation ou employer une sorte de portail pour convertir les caractères en images. Ci-dessous, un lien en anglais vers des instructions pour installer le support du japonais sur votre ordinateur ainsi qu'un lien vers un portail (NDT : également en anglais, mais il suffit de taper l'adresse du site dans le champ et de cliquer sur Go)

Support de la langue japonaise
Portail de traduction (considérablement plus lent)

De plus, assurez-vous que vous utilisez un navigateur récent pour apprécier tous les avantages des feuilles de style. Je recommande Firefox.

Ne vous inquiétez pas quant au fait de chercher manuellement tous les kanji et le vocabulaire. Vous pourrez aller sur le site anglais WWWJDIC et y copier tous les exemples afin d'y trouver la plupart des mots (NDT : le sens des mots seront aussi disponibles en info-bulles. Laissez juste votre curseur quelques secondes sur un mot japonais et sa signification devrait apparaître.)

Mis à part la terminologie usuelle, tout le texte présent dans ce guide (y compris les exemples) est original sauf mention contraire. J'espère que vous aurez autant de plaisir à lire ce guide que j'en ai eu à l'écrire. Ce fut beaucoup de frustration et de temps passé, le tout pourtant étrangement mêlé à un énorme sentiment de satisfaction.

Il est possible qu'il y ait (beaucoup) de petites erreurs et de fautes de frappe d'autant plus que j'ai écrit ce guide avec ed, ah ah, je rigole ! (désolé, blague de matheux). Je l'ai en fait écrit avec le bloc-notes qui n'a pas de correction orthographique, donc merci de pardonner les nombreuses erreurs ! Merci de poster tous commentaires, corrections et/ou suggestions sur le "Forum du guide de grammaire japonaise" (NDT : forum principalement fréquenté par des anglophones).

Bon, trêve de bavardages. Bon apprentissage!

-Tae Kim


This page has last been revised on 2006/9/17

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> CATEGORIES : Les tests les plus populaires | Les meilleurs | Grand jeu | Cinéma/Séries | Culture générale | Géographie | Histoire | Japonais | Latin | Littérature | Musique | Sciences et médecine | Provençal | Sports

> SOUS-CATEGORIES : Animaux et insectes, sauf équitation | Art culinaire-produits-nourriture-recettes-spécialités | Astronomie et espace | Auteurs d'oeuvres célèbres | Bandes dessinées, mangas, dessins animés | Baseball | Basket ball | Botanique,jardins,plantes | Buffy contre les vampires | Charmed | Chevaux et équitation | Chimie | Consoles et ordinateurs | Cours de breton | Cyclisme | Dates importantes | Emissions de télévision-présentateurs-journalistes-reality show | Etats-Unis/USA | Films de cinéma | Fleuves-mers-canaux-océans-côtes-îles-rivières-barrages | Football | France | Handball | Harry Potter | Histoire et vie courante | Inclassable | Instruments de musique | Jeux reposant sur des mots | Langue française | Latin | Les Simpson | Livres | Monuments et architecture | Musique-compositeurs-oeuvres-solfège-interprètes | Mythologie | Médecine | Naruto | Oeuvres-peintres-courants artistiques-couleurs | Paroles de chansons | Pays | Personnages célèbres | Physique | Pokemon | Poésie, poèmes | Proverbes et expressions | Royaume-Uni | Rugby | Sciences | Seigneur des anneaux | Sténo/Sténographie | Série Plus Belle La Vie | Séries | Tennis | Union européenne/Pays européens | Villes | Voitures, permis de conduire, code de la route | Dernières recherches | Questions 1 | Questions 2 | Questions 3

> INFORMATIONS : - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Plan du site | Cours, quiz et exercices de culture générale 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.